Prix Turing

Tim Berners-Lee reçoit le «prix Nobel d’informatique»

| mise à jour

Co-inventeur du World Wide Web, Sir Tim Berners-Lee est honoré du prestigieux prix Turing, considéré comme l’équivalent d’un prix Nobel d’informatique.

Sir Tim Berners-Lee a élaboré le HTML (Hypertext Markup Language) au CERN début des années 90. (Source: Paul Clarke /CC BY-SA 4.0)
Sir Tim Berners-Lee a élaboré le HTML (Hypertext Markup Language) au CERN début des années 90. (Source: Paul Clarke /CC BY-SA 4.0)

Quelques semaines après avoir reçu un «Lifetime Achievement Award» des mains de Johann Schneider-Ammann, Sir Tim Berners-Lee se voit honoré du prestigieux prix Turing (ACM Turing Award), considéré comme un prix Nobel d’informatique. Le physicien et informaticien britannique est l’un des inventeurs du World Wide Web. Il a élaboré le HTML (Hypertext Markup Language) au CERN, près de Genève, au début des années 90, une dizaine d’années après la création du protocole TCP/IP.

En 1994, Tim Berners-Lee accepte la chaire Computer Communication Compatibility au MIT (Massachusetts Institute of Technology). Il y crée le World Wide Web Consortium (W3C) qui travaille à l’élaboration des standards assurant une utilisation universelle du Web. Tim Berners-Lee est toujours président du W3C et est aujourd’hui engagé en faveur des valeurs initiales du web, de sa décentralisation notamment. Dans une récente lettre ouverte, Tim Berners-Lee exprime ses inquiétudes au sujet de l’évolution actuelle de son invention. A ses yeux, nous avons perdu le contrôle de nos données personnelles: «Quand nos données sont conservées dans des silos propriétaires, hors de notre vue, nous perdons les bénéfices que nous pourrions en tirer si nous en avions le contrôle direct et si nous pouvions choisir quand et avec qui les partager.» Le lauréat du prix Turing pointe aussi du doigt les «fake news» qui circulent trop facilement sur les réseaux sociaux. Il s’inquiète aussi des effets pervers de la publicité politique en ligne: «La publicité politique ciblée permet à une même campagne de présenter des messages radicalement différents, voire contradictoires, à différents groupes de personnes. Est-ce démocratique?»

L’an passé le prix Turing a été décerné à Whitfield Diffie et Martin Hellman, deux chercheurs américains à l’origine des techniques de chiffrement basées sur le principe de la cryptographie asymétrique.

Tags
Webcode
DPF8_35483