Cyberdéfense

Guy Parmelin veut tripler le nombre de cyber-spécialistes de l'armée

| mise à jour

Dans une interview à l'hebdomadaire alémanique Schweiz am Wochenende, Guy Parmelin plaide en faveur d'un renforcement de la cellule de l'armée dédiée à la cybersécurité. Il souhaite un triplement des cyber-spécialistes et la création d'une cyber-école de recrues.

(Source: © VBS/DDPS)
(Source: © VBS/DDPS)

Le Ministre de la défense Guy Parmelin veut renforcer la cellule de l’armée suisse dédiée à la cybersécurité qui compte 50 personnes. A horizon 2020, l'unité devra compter 150 à 170 spécialistes IT, explique le Conseiller fédéral dans une interview au journal alémanique Schweiz am Wochenende. Ce renforcement entre dans le cadre d'un «cyber-plan» sur lequel le gouvernement se décidera cette année. Afin de s'assurer un nombre suffisant de spécialistes en informatique, le politicien vaudois envisage de nouveaux modèles de formation dont une «cyber-école de recrues». «En Israël, les jeunes hommes et les jeunes femmes sont formés par l'armée, y sont actifs quelques années, puis se tournent vers le secteur privé», explique Guy Parmelin. Pour ce faire, le ministre de la défense veut s’appuyer sur le savoir-faire des Hautes écoles. Ainsi, des discussions de coopération sont en cours en Suisse avec les écoles polytechniques fédérales de Lausanne et Zurich. Les coûts globaux du cyber-plan pourraient atteindre 100 à 500 millions de francs par année.

Webcode
DPF8_31911