Cerveaux interconnectés

IBM et Salesforce combinent leurs intelligences artificielles

| mise à jour

Les intelligences artificielles d’IBM et Salesforce, respectivement Watson et Einstein, combinent leurs capacités. Les utilisateurs de Salesforce auront ainsi un accès direct à des analyses de données structurées et non structurées.

(Source: IBM et Salesforce)
(Source: IBM et Salesforce)

IBM et Salesforce joignent leurs forces dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA). Les deux compagnies vont combiner les capacités des solutions cognitives de Watson d’IBM avec Einstein, l’IA de l’éditeur de CRM en mode cloud. Les utilisateurs de Salesforce Intelligent Customer Success auront ainsi un accès aux renseignements de Watson directement au sein de la plateforme. Via le cabinet de consulting Bluewolf d’IBM, les deux compagnies proposeront aussi des services de conseil et de coaching pour former les entreprises à l’utilisation intégrée de leurs deux systèmes d’IA.

La plateforme Salesforce fournira ainsi davantage que des informations prédictives basées sur les données clients structurées. Via l’intégration des API de Watson, les utilisateurs pourront profiter d’analyses prédictives exploitant ces données structurées mais aussi les données non structurées émanant de sources internes et externes à l’entreprise. Le partenariat va aussi se concrétiser avec de nouvelles apps proposées par IBM au sein de la marketplace Salesforce AppExchange. Un nouveau composant Lightning, fourni par The Weather Company, permettra de puiser dans les données de prédictions météorologiques.

En combinant leurs intelligences artificielles, IBM et Salesforce promettent des prises de décisions «plus intelligentes et plus rapides à travers les ventes, le service, le marketing, le commerce et plus encore.» Il sera ainsi possible de puiser d’un côté dans les patterns d'achats, les données météorologiques et celles de l'industrie du commerce de détail fournies par Watson. En les combinant aux données dont dispose Salesforce Einstein au sujet des achats et préférences spécifiques d’un client, un détaillant sera en mesure d'envoyer automatiquement des campagnes de messagerie hautement personnalisées et localisées au client en question, expliquent IBM et Salesforce en guise d’exemple pratique.

Webcode
DPF8_29790