Fonds d’investissement

Debiopharm réoriente ses investissements pharma vers le big data

| mise à jour

Le groupe pharmaceutique romand Debiopharm renomme son fonds d’investissement stratégique. Debiopharm Innovation Fund va notamment investir dans des start-up qui développent des solutions basées sur le smart data.

(Source: Fotolia)
(Source: Fotolia)

Le groupe Debiopharm, basé à Lausanne, réoriente ses investissements concernant son cœur de métier. Le fonds Debiopharm Diagnostics est rebaptisé Debiopharm Innovation Fund, un changement qui reflète la nouvelle stratégie de la société qui élargit l’éventail de ses investissements pour y inclure notamment le smart data et les produits thérapeutiques, en plus du diagnostic. Le fonds va en ce sens notamment investir dans des jeunes pousses, au premier stade de commercialisation, qui développent des solutions basées sur le big data et l’intelligence artificielle.

Contacté par la rédaction, le porte-parole Giuseppe Melillo explique que le groupe a nommé un nouveau responsable pour diriger ce fonds, en la personne de Tanja Dowe. La spécialiste du smart data commente: «Nous sommes enthousiastes à l’idée de constituer un portefeuille de sociétés qui, par exemple, utilisent les volumes de données sur la santé qui sont en très forte augmentation, et l’intelligence artificielle, pour créer des produits thérapeutiques et générer des résultats exploitables pour les cliniciens.» Le porte-parole précise par ailleurs que la société Debiopharm Investment, qui a investi dans plusieurs start-up ICT, est une société séparée de Debiopharm Innovation Fund et ne poursuit pas les mêmes objectifs. Debiopharm Investment étant l’entité qui gère les actifs du groupe dans le but de préserver et développer son capital.

Webcode
DPF8_29819