Sécurisation des SCADA

La start-up tessinoise Nozomi Networks lève 7,5 millions de dollars

| mise à jour

Basée entre le Tessin et la Silicon Valley, Nozomi Networks protège les systèmes de contrôle industriels critiques. La start-up a bouclé un financement de 7,5 millions de dollars.

Nozomi Networks s’est spécialisé dans la cybersécurité des systèmes de contrôle industriels critiques.
Nozomi Networks s’est spécialisé dans la cybersécurité des systèmes de contrôle industriels critiques.

Nozomi Networks, start-up suisse, annonce avoir levé 7,5 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table de série A. Basée jusqu’ici au Tessin, la firme vient d’ouvrir un siège dans la Silicon Valley. Les nouveaux fonds vont aussi lui permettre de travailler à élargir le nombre d’utilisateurs de sa solution phare, SCADAguardian.

Nozomi Networks s’est spécialisé dans la cybersécurité des systèmes de contrôle industriels critiques. SCADAguardian, dont la dernière version vient d’être lancée, est une solution dopée au machine learning permettant la détection de vulnérabilité et d’anomalies au sein des processus industriels gérés par des SCADA (systèmes de contrôle et d’acquisition de données). Nozomi Networks annonce que ses technologies protègent et surveillent aujourd’hui plus de 50’000 appareils industriels de dizaines de clients multinationaux dans diverses industries: pétrole et gaz, électricité, fabrication, transports.

Nozomi Networks emploie pour l’heure sept collaborateurs au sein de son équipe Engineering et Support de Mendrisio (Tessin). Contacté par la rédaction, le CTO et fondateur de la start-up Moreno Carullo précise qu’il est prévu d’étoffer cette équipe ces prochaines semaines. Le trio aux commandes de Nozomi Networks se complète d’Andrea Carcano (Chief Product Officer) et du CEO fraîchement nommé Edgard Capdevielle. La direction opérationnelle de la firme est désormais conduite depuis la Californie.

La récente levée de fonds de 7,5 millions de dollars a été menée par les sociétés de capital risque américaines GGV Capital et Lux Capital, avec la participation de l'investisseur existant Planven Investments (Tessin).

Webcode
DPF8_11669