Service réseau

9 acteurs majeurs s’allient pour booster les serveurs des datacenters

| mise à jour

Un consortium de neuf sociétés dont IBM et Google crée la nouvelle spécification OpenCAPI destinée aux serveurs des datacenters. Les premiers produits sont attendus dès l’année prochaine. Intel fait figure de grand absent.

Un nouveau standard réseau destiné aux serveurs des datacenters est en cours de développement. Un consortium de neuf géants de l’IT dont IBM, Google, AMD, Dell EMC, Hewlett Packard Enterprise et NVIDiA a démarré la création d’une nouvelle spécification sous le nom d’OpenCAPI (Open Coherent Accelerator Processor Interface). Il s’agit de créer une interface open source capable de gérer une bande passante élevée et une faible latence. Selon le communiqué, ce nouveau service bénéficiera d’une performance dix fois supérieure à celle des concurrents, comme PCIe du groupe Intel. Il permettra donc d’améliorer les traitements dans le transfert et l’analyse de données, le machine learning et tous les workloads émergents.

 

Les produits basés sur la nouvelle norme sont attendus dans la seconde moitié de l’année 2017. Ainsi, les premiers ports OpenCAPI seront installés dans les serveurs Power9 d'IBM prévus l'année prochaine. De leur côté, Google et Rackspace prévoient également d’en mettre dans leurs futurs serveurs Zaius Power9.

 

Intel, ce grand absent

Intel fait figure de grand absent dans ce consortium. Une absence «logique» étant donné que le groupe propose déjà sa propre interface avec PCIe. La volonté du consortium OpenCAPI est donc de se positionner comme un concurrent. «Il est clair qu'aujourd'hui, les datacenters ne peuvent plus seulement compter sur une seule société pour piloter l'innovation», explique Doug Balog, responsable Power d'IBM, cité par Reuters.

Tags
Webcode
DPF8_9566