Association cloud hybride

VMware et AWS s’associent dans le cloud hybride

| mise à jour

VMware et AWS ont annoncé leur partenariat pour la création de l’offre VMware Cloud on AWS, qui permettra d’intégrer les environnements virtualisés sur site aux services cloud publics d’Amazon.

VMware Cloud on AWS offre à nos clients le meilleur des deux mondes, se réjouit Pat Gelsinger, CEO de VMware. (Source: WMware)
VMware Cloud on AWS offre à nos clients le meilleur des deux mondes, se réjouit Pat Gelsinger, CEO de VMware. (Source: WMware)

Leader dans le cloud public, Amazon marque un grand coup dans son projet d’attirer les entreprises sur ses services. AWS et VMware annoncent en effet leur partenariat dans le domaine du cloud hybride avec la création de l’offre VMware Cloud on AWS. Le service permettra aux nombreuses entreprises s’appuyant sur VMware pour leurs environnements virtualisés de migrer aisément leurs VM sur le cloud d’Amazon et de profiter ainsi de la couverture géographique, de l’élasticité et de la disponibilité d’AWS. Qui plus est, les machines virtuelles hébergées dans AWS auront accès aux services de stockage, d’analyse et de base de données de la plateforme. Reposant sur vSphere, l’intégration permettra d’utiliser la solution vCenter pour gérer l’ensemble des ressources de l’environnement hybride.

Alors que la majorité des entreprises misent sur une stratégie cloud hybride, l’association du leader de la virtualisation et du leader du cloud est une bonne nouvelle pour les deux fournisseurs et pour leurs clients. Amazon pourra proposer aux entreprises une voie aisée pour adopter ses services et profiter de la force de vente de VMware. Cette dernière pourra proposer à sa clientèle une véritable solution hybride basée sur le cloud leader, et ne plus investir et essayer de régater avec sa propre infrastructure VMware vCloud Air. C’est aussi une très bonne nouvelle pour la clientèle des deux entités qui bénéficiera d’un environnement hybride robuste basé sur des outils connus.

C’est en revanche une mauvaise nouvelle pour les autres fournisseurs. A commencer par Microsoft qui, avec Hyper-V/Azure, n’est plus le seul à offrir un environnement cloud hybride intégré pour les entreprises. C’est aussi une mauvaise nouvelle pour IBM qui avait scellé récemment un partenariat fort avec VMware dans le domaine du cloud hybride. C’est enfin une mauvaise nouvelle pour tous les fournisseurs cloud plus petits et locaux qui, avec vCloud Air, étaient en mesure de proposer une offre hybride de nature à concurrencer AWS auprès des entreprises.

Webcode
DPF8_9349