Stratégie digitale

Echanges stimulants entre décideurs et experts du numérique à l’IMD Business School

| mise à jour

Experts du digital, décideurs et partenaires se sont réunis à l’IMD Business School, lors d’un forum stimulant consacré aux enjeux stratégiques de la transformation numérique.

Organisé à l’intention des cadres dirigeants en charge des nouvelles technologiques numériques, le forum «Thriving in the age of digital disruption & innovative workspace» s’est tenu jeudi 1er septembre à l’IMD Business School de Lausanne. Une après-midi durant, quelque 70 participants ont suivi avec attention un programme aussi rythmé que varié, mis en place par l’institut de formation et ses partenaires technologies, Xerox, Digital Partners et Cisco, avec le soutien d'ICTjournal.

S’adapter grâce à l'agilité

En guise d’introduction, Michael Wade, professeur à l’IMD responsable du Global Center for Digital Business Transformation, a expliqué que le bouleversement digital force les entreprises de tous secteurs à redéfinir en profondeur leur stratégie. Face au tourbillon numérique, une stratégie adaptée ne consiste plus à faire un plan en fonction d’un but à atteindre des années plus tard, le monde du numérique allant bien trop vite pour cela: «Aujourd’hui, il faut s’adapter en permanence. Vous devez être agile», a souligné Michael Wade. Une agilité qui pour lui et ses confrères auteurs de l’ouvrage «Digital Vortex» repose sur trois piliers: la conscience aigüe (hyperawareness), les décisions informées (informed decision-making) et l’exécution rapide (fast execution).

Offres et outils au service des décideurs

L’après-midi s’est poursuivie avec quatre workshops. Olivier Vergues, General Manager, Workflow Automation chez Xerox Europe, a illustré l’importance de l’automatisation des processus pour une entreprise établie de longue date, souvent freinée par des systèmes et processus hérités. Pour faire face aux disrupteurs, ces dernières auraient intérêt à optimiser les workflows, dans l’optique de rationaliser leurs services et réduire les coûts.

Anys Boukli, CEO du prestataire vaudois Digital Partners, a présenté les atouts du big data et des solutions analytics pour impulser la transformation digitale dans les domaines tels que l’industrie du sport, les administrations publics ou encore le secteur bancaire.

Head of Strategy & Planning, Central Europe, chez Cisco Systems, Henning Schulz a notamment présenté l’offre «Innovation Sprints» via laquelle le fournisseur entend aider les entreprises à rapidement définir les besoins des utilisateurs, puis à conceptualiser et déployer des solutions en mode «sprint».

Enfin, dans le cadre d’un workshop interactif au ludisme bienvenu, Andrew Tarling, professeur à l’IMD, a détaillé un outil théorique intéressant, baptisé le piano de la digitalisation. Visant à aider les décideurs à définir une stratégie numérique, ce piano métaphorique se compose de 10 touches pour autant de leviers stratégiques. Un clavier conceptuel sur lequel une entreprise peut «jouer» en tâchant de trouver une formule harmonieuse pour se transformer avec succès.  

Etats d’esprit et opportunités multiples

Le forum s’est conclu par une table ronde animée par Rodolphe Koller, rédacteur en chef d'ICTjournal. Un panel composé de CIO, COO et d’experts a proposé à l’assistance des témoignages et commentaires autour des défis et opportunités du digital dans des secteurs aussi contrastés que le domaine  bancaire, l’administration public, la production de spiritueux et l’assistance humanitaire.

Tous les secteurs représentés par le panel testent ou comptent éprouver des technologies ou méthodes de développement novatrices. L’Etat de Vaud  a par exemple testé avec succès un développement front-end quick-and-dirty, qui s’est avéré adapté pour afficher sur son site web des résultats de votation. Dans un tout autre registre, le CICR voit du potentiel dans les technologies de reconnaissance faciale, qui pourraient être exploitées à bon escient pour retrouver des personnes disparues dans les zones de conflit.

La discussion a par ailleurs souligné l’impact du digital sur l’ensemble des collaborateurs, l’agilité nécessaire pour mener à bien une transformation numérique étant également tributaire d’un état d’esprit adéquat.
 

Webcode
9734

Kommentare

« Plus