UEFA Euro 2016

L'UEFA s'appuie sur Orange pour son infrastructure IT

| mise à jour
par helenel

680 points d'accès de connectivité, un réseau wifi permettant 11 000 connexions simultanées, un International broadcast center, l'infrastructure mise en place par Orange et l'UEFA pour l'Euro 2016 est colossale.

(Quelle: Wikipedia)
(Quelle: Wikipedia)

Pour assurer le spectacle de la Coupe d'Europe 2016, l'UEFA doit, comme à chaque événement de ce type, mettre en place une infrastructure tout aussi spectaculaire. L'association de football s'appuie sur son partenaire télécom et sponsor Orange.

Pour mémoire, comme vous avez pu le lire dans ces lignes récemment la dizaine de stades qui accueillera les matchs a été équipée en 4G. Par ailleurs, Orange a fait savoir qu'elle fournirait 25 000 points d'accès et prestations mobiles pour les collaborateurs, officiels, journalistes, arbitres et bénévoles. En outre, 680 points d'accès de connectivité ont été installés dont 270 pour la seule ville de Paris. Le réseau wifi mis en place permet plus de 110 000 connexions en simultané.

En interview avec l'Usine nouvelle, Daniel Marion, directeur des technologies de l’information et de la communication de l’UEFA, précise que son association prend la main sur toutes les installations IT: «Systématiquement, nous installons une surcouche, en quelques sortes, au-dessus des stades. Quand il y a des dispositifs qui fonctionnent en comme la billetterie ou les portiques d’entrée, on les garde. Sinon on installe nos équipements.»

L'association met aussi en place un centre pour les médias créé de toute pièces. L’International broadcast center (IBC), basé Porte de Versailles, est le centre névralgique des échanges vidéos entre l’UEFA, les stades et les ayant droits (90 chaînes de télévisions et autres diffuseurs). La liaison entre les stades et l'IBC est assurée de manière redondante. Orange dit avoir posé plusieurs centaines de milliers de kilomètres de câbles de fibre optique, pour assurer plus de deux térabits/seconde de débit de transmission de données. 

L'UEFA a par ailleurs fourni un toolkit de développement aux télévisions, explique le CIO dans la même interview: «En Europe, on a des sensibilités différentes. Certains regardent le coach, d’autres les VIP, d’autres encore s’intéressent à un joueur en particulier... Il ne serait pas intéressant que nous développions une app unique pour tout le monde.» L'UEFA a donc proposé ce toolkit pour que chaque pays puisse réaliser son app avec les différentes briques à disposition. Outre les apps pour les fans, l'UEFA propose des apps B2B pour gérer les rotations des bénévoles, pour les invités, pour la télévision....
Webcode
8575

Kommentare

« Plus