Gestion des assurances

L'assureur Helsana rompt sa relation avec Knip

| mise à jour
par helenel

Invoquant des raisons de protection des données et une volonté de mieux les servir, Helsana a indiqué à ses clients utilisant l'app Knip qu'elle ne transmettrait plus les informations liées à leur contrat à la start-up.

Dennis Just, CEO et fondateur de Knip. (Quelle: Knip)
Dennis Just, CEO et fondateur de Knip. (Quelle: Knip)

Helsana stoppe ses relations avec Knip, selon le site d'information pour les assureurs Versicherungsbote.L'assureur a fait savoir à ses clients utilisant l'application de gestion d'assurance que leurs documents d'assurance ne seraient plus automatiquement transmis à Knip. Pour expliquer les raisons de sa décision, le plus grand assureur maladie de Suisse invoque des questions de protection des données: «D'une part, nous ne voulons pas confier des données liées à votre santé, et donc très personnelles, à un prestataire externe. D'autre part, il est important pour nous de communiquer directement avec vous. Nous sommes convaincus que nous pouvons vous conseiller mieux et plus vite que par l'intermédiaire d'une app.»

Les clients d'Helsana qui veulent continuer à utiliser l'application Knip devront donc scanner par eux-mêmes tous les documents dans leur gestionnaire d'assurance. Interrogé par le site Gründerszene, Dennis Just, fondateur de la start-up qui a levé 15 millions de francs en octobre dernier, explique que la plupart des assureurs transmettent automatiquement les données.

La question de la protection des données est-elle en cause? Dennis Just est sceptique et soupçonne plutôt une action de marketing ciblée. L'assureur voudrait imposer son propre portail clientèle, myhelsana. Et le CEO de Knip de rassurer ses utilisateurs: «Aucun assureur ne nous communique d'informations liées aux soins de santé pratiqués.»

Webcode
6591

Kommentare

« Plus