Alliance dans le coud

Virtustream devient une joint venture d’EMC et VMware

| mise à jour
par Serge Leblal / LeMondeInformatique.fr

Sur fond de rachat par Dell, EMC et VMware renforcent leur collaboration dans le cloud hybride avec la création d'une business unit conjointe autour de Virtustream.

Afin d’étendre sa «fédération», EMC et sa filiale VMware ont annoncé la création d'une activité cloud reposant en partie sur la plate-forme xStream de l'éditeur Virtustream, racheté 1,2 milliard de dollars un plus tôt cette année. Cette opération, qui arrive juste après la décision de Dell d'acquérir EMC pour 67 milliards de dollars, place Virtustream au cœur de la stratégie cloud hybride des deux sociétés.

Cette entité, qui sera détenue à parts égales par EMC et VMware, opèrera sous la marque Virtustream. Si Rodney Rogers, l'ancien CEO de Virtustream, en prendra la direction, les revenus dégagés par cette activité seront intégrés au chiffre d’affaires de VMware. Les deux entreprises prévoient de générer «plusieurs centaines de millions de dollars de revenus récurrents en 2016». L'annonce a été faite à l’occasion de la présentation des résultats de VMware.

Un nouveau bras pour la «fédération»  

Cette business unit vendra les technologies cloud computing de VMware, EMC et Virtustream. Les produits spécifiques comprennent les baies de stockage d'EMC, la plate-forme IaaS vCloud Air de VMware, les services Managed Cloud de VCE et, bien sûr, les outils de migration d'applications critiques et de management de plates-formes cloud de Virtustream. Ces produits couvrent une large gamme de cas d'usage en cloud hybrides cloud, avec des composantes privées sur site, des clouds hébergés ou gérés et des produits cloud public.

«Virtustream va intégrer ces actifs afin de fournir aux clients une offre d’infrastructure-as-a-service unifiée, conçue pour accompagner une gamme complète de charges de travail, avec un portefeuille de services complet et plusieurs options de déploiement», selon un communiqué de presse annonçant l'accord. «L'entreprise va intégrer et étendre la Fédération EMC existant avec des déploiements de cloud privé dans le cloud public, ainsi que le maintien d'une expérience commune pour les développeurs, gestionnaires, architectes et utilisateurs finaux.»

Avant de tomber dans le giron d’EMC, Virtustream accompagnait les entreprises qui désiraient migrer et exécuter leurs applications critiques - notamment SAP - dans le cloud. Parmi les clients de la société, on peut citer Lexmark, Kawasaki, Coca-Cola ou encore Heinz.

www.LeMondeInformatique.fr


Webcode
4891

Kommentare

« Plus