Mise à jour

Focus sur Android 5.0 Lollipop, qui débarque sur tous les terminaux Nexus

| mise à jour
par Serge Leblal / LeMondeInformatique.fr

Déjà disponible sur les Nexus 6 et 10, Android 5.0 Lollipop arrive sur les anciens terminaux Nexus. Pour les smartphones et tablettes des partenaires de Google, il faudra encore patienter.

Google Nexus 6 von Motorola mit Android 5.0 Lollipop. (Quelle: Google)
Google Nexus 6 von Motorola mit Android 5.0 Lollipop. (Quelle: Google)

Android 5.0 Lollipop, la dernière version majeure du système d'exploitation mobile de Google, est attendue sur les radars depuis hier soir 18h (Pacifique Time) pour tous les terminaux Nexus. Mais à la différence d'Apple qui propose immédiatement à tous les possesseurs d'iPhone les mises à jour de son OS mobile, Google procède par étape avec des déploiements géolocalisés pour éviter de saturer ses serveurs. L'éditeur indique simplement que cela pourrait prendre plusieurs semaines. Le code source est toutefois déjà disponible pour les développeurs et les partenaires OEM.

A partir d'aujourd'hui, la firme de Mountain View va donc progressivement déployer over-the-air les mises à jour des smartphones Nexus 4 et 5, et des tablettes Nexus 7 et 10. Impossible de savoir quand ces mises à jour seront disponibles pour la France, le blog de Google ne fournit pas de détails sur le déploiement programmé de Lollipop. Pourtant comme chez Apple, Google doit lutter contre la fragmentation de son OS et pousse les utilisateurs de terminaux stock «Google Edition» à adopter le plus rapidement possible son dernier système d'exploitation. Mais à la différence d'Apple qui ne licencie pas son OS, Google doit composer avec ses partenaires constructeurs (Samsung, Sony, LG ou Motorola) et opérateurs (Orange, AT&T ou Telefonica) qui personnalisent Android et planifient donc leurs propres mises à jour d'Android 5.0. Pour vérifier si un terminal est éligible pour une mise à jour, il suffit d'aller dans le menu «À propos du téléphone» dans l'application Réglages. Il sera possible d'opter pour Lollipop dans un menu intitulé «Mises à jour du système» dès que Google aura poussé son dernier OS en France.

En attendant, voici les principales améliorations d'Android 5.0. Il s'agit de la première version de l'OS conçue pour les programmes 64 bits. Google a notamment amélioré les performances globales de son OS et introduit de nombreuses fonctionnalités d'économie de batterie, ce qui devrait se refléter au final sur les appareils.

Une interface revue avec Material Design

Comme Apple avec iOS 7, Google a profondément revu l'habillage de son dernier OS (ce qui n'est pas vraiment le cas avec iOS 8). La firme de Mountain View a développé une interface baptisée Material Design. Elle semble beaucoup plus dynamique que la version précédente, alors qu'elle empile plus de sous-couches. Ce qui est à l'opposé des tendances récentes en matière de conception d'interface utilisateur avec un design aussi dépouillé que possible. Avec cette interface Material Design, Google met en avant deux widgets. Le premier, baptisé RecyclerView, peut être utilisé pour faire défiler les contacts. Le second, CardView, visiblement inspiré de Google Now qui a d'ailleurs été revu, va améliorer la mise à jour des  autres widgets.

Des notifications plus dynamiques

Un des autres éléments intéressants d'Android 5.0 réside dans la refonte du système de notifications. Il n'est plus nécessaire de dérouler la barre de notifications vers le bas pour savoir ce qui se passe lorsque votre téléphone émet un bip. C'est l'un des points faibles d'Android via à vis d'iOS même si des extensions (cover et autres) permettent d'ajouter des notifications par pop-ups. Elles sont désormais un élément natif d'Android. Il est toutefois possible de contrôler ce qu'on veut afficher sur un écran verrouillé afin de cacher des informations sensibles (l'expéditeur et le contenu). Quand une notification arrive sur un écran verrouillé, une double pression du doigt ouvrira l'application. Surtout, il est maintenant possible de choisir la zone où les notifications apparaitront et aussi de gérer plus finement la façon dont les apps pousseront des alertes. iOS a toujours fait mieux de ce coté là en permettant de bloquer les notifications et les demandes de géolocalisation depuis le centre de contrôle. Avec Android 5.0, il est possible de définir le moment (jours et heures) où les alertes seront poussées et même de choisir des applications prioritaires.

Gmail rafraichi

Il n'y a pas que l'interface Android qui a connu un lifting, Gmail a également été repensé. Beaucoup plus de couleurs ont été injectés dans Gmail, et le design de l'app est à la fois beaucoup plus sobre et plus moderne. Les photos des avatars ont aussi abandonné le format carré pour l'arrondi.

Gestion fine des sonneries

Les commandes de volume font un grand pas en avant : d'une simple pression il est possible de modifier l'association notifications/son ; aucune, priorité ou toutes les notifications. Un délai est également programmable pour couper la sonnerie pendant une durée déterminé, une réunion d'une heure par exemple (8 heures max). Le volume reviendra en mode normal une fois ce délai passé.

Une autonomie accrue

L'autonomie est le plus grand point de désenchantement  des terminaux mobiles récents (Android ou iOS), et Lollipop apporte quelques amélioration pour optimiser la durée de vie de la batterie. Comme chez Sony, Samsung, HTC ou LG, une fonction d'économie d'énergie est désormais intégrée à Lollipop. A l'image du mode Stamina de Sony, on peut couper toutes les fonctions superflues (synchronisation, vibreur, 4G...) pour garder un peu de batterie à partir d'un certain seuil (15, 20% d'autonomie). Google affirme que ces améliorations apportent 90 minutes supplémentaires... Le mode d'économie de la batterie est cependant très semblable à celui de HTC plutôt que la gestion granulaire de Sony. Et elle ne propose pas d'option radicale comme chez Samsung sur le Galaxy S5 avec passage au mode monochrome.

Mode multi-utilisateurs

Si Android propose déjà la gestion de différents profils d'utilisateurs sur les tablettes (depuis Jellybean) il est désormais possible de créer un profil invité. Ce dernier peut se connecter à un compte Google, apporter des modifications, installer des applications, sans que cela affecte le propriétaire du terminal. Depuis l'écran de verrouillage, il est possible de se connecter en tant qu'utilisateur invité pour démarrer une cession ou parti de zéro. Un des avantages de cette option est qu'elle permet de confier sa tablette à un ami ou un enfant pour un week-end puis d'effacer très facilement le profil.

Amélioration de la sécurité

Il y a eu beaucoup de discussions sur la sécurité de l'appareil et les données stockées. Android 5.0 Lollipop apporte quelques nouvelles fonctionnalités. Tout d'abord, les données sont chiffrées par défaut, alors qu'auparavant elle était une simple option. Au démarrage de l'OS, il est donc nécessaire d'entrer son mot de passe ou son code, puis d'entrer son code PIN avant d'arriver sur l'écran d'accueil. Sans mot de passe impossible d'accéder aux données stockées sur le terminal.

Smart Lock permet en sus d'associer un visage aux autres mesures de sécurité. Si elle vous reconnaît qu'il déverrouiller. Ce système de reconnaissance faciale possède toutefois les mêmes limites qu'auparavant : il ne fonctionne pas dans l'obscurité et peut être trompé par une bonne photo de l'utilisateur.

Le deuxième élément de Smart Lock est plus intéressant. Il permet d'assigner des périphériques sécurisés, un dispositif Bluetooth ou un tag NFC. Cela signifie qu'il est possible de coller un tag NFC quelque part et d'approcher son terminal pour le déverrouiller. Une fonctionnalité très pratique en voiture, par exemple, pour se connecter à un dispositif Bluetooth pour écouter la musique ou passer un coup de fil en mode mains libre.

www.LeMondeInformatique.fr

Webcode
PQQTAhKn

Kommentare

« Plus