Tour de financement

quitt.ch lève 600 000 francs

| mise à jour
par helenel

La startup ServiceHunter qui exploite le site quitt.ch, a réussi un tour de financement d'un montant de 600 000 francs. Au sein de son conseil d’administration se trouvent les fondateurs de Wuala, de Doodle et de jobs.ch.

quitt.ch propose de simplifier les démarches pour engager du personnel domestique et éviter ainsi le travail au noir (Quelle: ServiceHunter AG)
quitt.ch propose de simplifier les démarches pour engager du personnel domestique et éviter ainsi le travail au noir (Quelle: ServiceHunter AG)

600 000 francs. C’est le montant du tour de financement bouclé par la startup ServiceHunter AG, qui exploite quitt.ch. Ce site se pose en intermédiaire entre les employeurs et les employés de personnel domestique (femme de ménage, jardinier, aide-soignante) pour simplifier les démarches. Il se charge des démarches administratives pour déclarer les travailleurs. Accessible depuis un an, le site est déjà utilisé dans toute la Suisse. Il est disponible en Allemand, en Anglais, en Italien et en Portugais. Contacté par notre rédaction, Daniel Moser, cofondateur et CEO de quitt.ch, a expliqué qu’une version francophone était planifiée mais que, à l’heure actuelle, l’entreprise concentrait ses efforts sur la partie germanophone de la Suisse. Parmi les investisseurs, l’entreprise compte des entrepreneurs tels que Luzius Meisser (Wuala), Thomas Dübendorfer, Myke Näf und Paul Sevinç (Doodle), Mark Sandmeier (jobs.ch) et Gregory Gerhardt (Amazee Labs). Mais les investisseurs privés ont également contribué au succès de ce tour de financement via la plateforme investiere.ch

Kommentare

« Plus