And the winner is...

Meilleur du Web 2013: découvrez le palmarès!

| mise à jour
par Rodolphe Koller

Le millésime 2013 se distingue par une qualité en augmentation des projets soumis. Les lauréats illustrent les tendances actuelles, avec des projets conviviaux, pratiques ou empathiques. Le palmarès est à voir en galerie photos.

Pour la troisième année consécutive, la compétition du Meilleur du Web a sélectionné la crème des projets web de Suisse romande parmi près de 70 candidatures. De l’avis des experts participant aux différents jurys, le millésime 2013 est excellent, avec une qualité de la documentation des projets en augmentation, même si elle reste disparate. Un motif de satisfaction pour les organisateurs, sachant que la compétition vise non seulement à donner de la visibilité aux acteurs de la branche, mais aussi à augmenter son professionnalisme.

A première vue, le palmarès 2013 du Meilleur du Web se distingue par sa grande diversité, avec aussi bien des apps, que des plateformes d’e-commerce et des sites focalisés sur l’expérience des internautes. Les projets récompensés reflètent également le paysage économique romand avec des réalisations pour le secteur du luxe bien sûr, mais aussi dans l’humanitaire, les médias ou les voyages. Enfin et contrairement aux éditions précédentes, chaque catégorie a vu une agence différente triompher (voir le palmarès en galerie photos).

Mobile, user experience et intégration

Le palmarès 2013 du Meilleur du Web témoigne aussi des tendances du moment. Sans surprise, l’essor rapide du web mobile influe sur les projets des candidats. Avec des apps évidemment, mais avec aussi la prise en compte fréquente des différents écrans, en faisant par exemple appel au responsive design. Idem avec la composante médias sociaux et la dimension de partage, qui est désormais présente dans presque tous les projets.

Bon nombre des réalisations 2013 se sont par ailleurs focalisées sur l’expérience fournie à l’internaute. Avec l’ambition de respecter l’expérience de la marque et de prolonger l’émerveillement sur les canaux numériques, notamment dans le secteur de l’horlogerie de luxe. Ou de susciter l’empathie et les gestes de solidarité dans le domaine de l’humanitaire, grâce au recours au story telling. Ou encore de se concentrer sur la convivialité avec des efforts de sobriété et de focalisation sur les services véritablement essentiels aux utilisateurs.

Enfin, si l’expérience client concerne la partie visible du web, de nombreux projets se sont aussi attachés à l’intégration en backend. En connectant astucieusement le site web avec les autres systèmes transactionnels de l’entreprise, ou avec des solutions tierces disponibles dans le cloud. Un signe de rapprochement entre les disciplines du web et de l’informatique dont notre magazine se fait souvent l’écho.

En résumé, on trouve dans les réalisations du Meilleur du Web 2013, de l’innovation comme du pragmatisme, et un accent aussi bien porté à l’expérience de l’internaute qu’au fonctionnement adéquat des systèmes en arrière-plan. Ce sont des signes réjouissants pour les métiers du web et pour la scène romande.

Découvrez les photos de la soirée de remise des prix et des lauréats 2013 ici!

Kommentare

« Plus