Rumeurs avant le lancement de l’iPad 3

Le nouvel iPad pourrait être doté d’un écran haptique

| mise à jour
par helenel

Alors que le nouvel iPad doit être présenté ce soir à 19 heures (heure suisse), les dernières rumeurs courent sur les fonctionnalités de la nouvelle tablette d’Apple.

Das iPad von Apple
Das iPad von Apple

Comme à son habitude, Apple a ajouté des messages subliminaux à son invitation à la conférence de presse de présentation de la nouvelle version de l’iPad: « Nous avons quelque chose qu’il vous faut vraiment voir. Et toucher.» Sur cette base, plusieurs experts estiment que l’écran de l’appareil devrait être doté de la technologie HD. Et concernant le toucher, une technologie haptique est aussi très attendue. En d’autres termes, en touchant l’écran de la tablette l’utilisateur devrait avoir l’impression de toucher de vrais boutons ou devrait ressentir un relief. Apple pourrait d’ailleurs être en contact avec la société finnoise Senseg, qui s’est spécialisée dans ce genre d’écran. Dans un entretien avec The Guardian en janvier dernier, les responsables de l’entreprise ont expliqué être en contact avec des fabricants de tablettes mais ils ont refusé de confirmer qu’il s’agissait d’Apple: «C’est à Apple de vous dire. Mon commentaire est : pas de commentaire. » Contacté par notre rédaction, Christophe Winter, assistant doctorant au Laboratoire d’actionneurs intégrés (LAI) de l’EPFL, qui travaille au développement d’un écran tactile qui fait naître un relief sous le doigt, nous a expliqué qu’il existait effectivement des écrans tactiles dotés de technologies qui utilisaient la force électrostatique pour donner une sensation de relief sous les doigts. Une technologie différente de celle développée à l’EPFL. Christophe Wintera a toutefois admis qu’il ne savait pas quelle technologie pourrait-être utilisée dans le cas de la tablette d’Apple. De son côté, il travaille les chercheurs utilisent un matériau qui se met à vibrer lorsqu’une tension électrique lui est appliquée. Grâce à cette propriété, appelée piézoélectricité, l’élément se dilate puis reprend sa forme initiale, le tout à un rythme très rapide et à une échelle nanométrique. Malgré leur échelle, ces vibrations créent un léger film d’air entre la surface et le doigt, procurant ainsi une sensation de relief à l’utilisateur.

Kommentare

« Plus