Evénement

Salesforce vante l'intelligence de sa plateforme à Genève

| mise à jour

Salesforce a présenté les capacités multiples de sa plateforme lors du premier Salesforce Basecamp de Suisse romande. Responsable pour la Suisse et l’Autriche, Blaise Roulet répond à nos questions sur la situation de Salesforce sur le marché helvétique.

Blaise Roulet, responsable chez Salesforce pour la Suisse et l’Autriche, lors du Basecamp de Genève. (Source: Salesforce)
Blaise Roulet, responsable chez Salesforce pour la Suisse et l’Autriche, lors du Basecamp de Genève. (Source: Salesforce)

Le premier événement Salesforce Basecamp de Suisse romande a eu lieu le 28 septembre à Genève, à l’hôtel Président Wilson. Au cours de démos, d’exemples d’utilisation par des clients locaux renommés (Nestlé, Hublot, STMicroelectronics) et de présentations de partenaires technologiques (blue-infinity, Capgemini, Emakina), le leader du CRM a, dès la keynote introductive, clairement laissé transparaître sa volonté de marquer les esprits pour sa propension à répondre à tous les besoins de digitalisation des entreprises.

Salesforce a ainsi consacré la journée à présenter sa plateforme à l’architecture multi-tenant, décrite désormais comme une «Intelligent Customer Success Platform», l'intelligence artificielle Einstein étant venu doper les capacités de son éventail de produits. Dont la solution pour le service client Service Cloud, ou encore celle dédiée à la création de campagnes Marketing Cloud. Une démo sans accroc a notamment présenté les mérites d’un outil prédictif intégré au CRM Sales Cloud, lequel peut maintenant afficher un score en fonction de la probabilité de succès de transformer un lead en client.

Blaise Roulet, responsable pour la Suisse et l’Autriche chez Salesforce, s’est entretenu avec ICTjournal dans le cadre de l'événement.

Pourquoi avoir organisé cet événement genevois?
Salesforce est présent en Suisse depuis 2004 et s’est positionné sur le marché petit à petit. Mais depuis environ trois ans, la stratégie à l'international de la société se focalise davantage qu'auparavant sur les plus petits pays, d’où la mise en place d’un premier Salesforce Basecamp ici en Suisse romande. Nous avons enregistré plus de 500 participants, une affluence qui va au-delà de nos attentes. J’imagine que l’on verra plus grand l’an prochain.

Comment vont les affaires de Salesforce en Suisse?
Nous avons une très large palette de clients, allant de toutes petites sociétés à des entreprises cotées au SMI. Environ 90% des multinationales suisses utilisent Salesforce. Notre couverture du marché helvétique me paraît déjà excellente et notre croissance ici est plus forte que celle à l’échelle globale. Je suis persuadé que cette tendance va se poursuivre compte tenu de l'évolution de la demande pour les CRM, dont la cote explose logiquement à l’ère de la transformation digitale. Les entreprises sont aujourd’hui poussées à se focaliser sur l’engagement clients sur des canaux multiples, réseaux sociaux, site e-commerce, etc.

Comment sont accueillies les innovations apportées par Einstein?
Il existe un appétit chez nos clients pour l’intelligence artificielle. Pour un coût inchangé, notre plateforme permet de tirer profit d’Einstein. Certaines fonctionnalités, comme le scoring des leads dans Sales Cloud, sont livrées clé en main. Mais à l’aide de nos partenaires, les entreprises peuvent mettre au point des fonctionnalités customisées. Nos clients imaginent des applications extraordinaires et innovantes basées sur notre plateforme.

Webcode
DPF8_61091