Publicité

Google et Facebook détiennent un quart du marché publicitaire mondial

| mise à jour

Selon une étude de WARC, Google et Facebook représentent désormais 61% des dépenses publicitaires online. Vu la proportion croissante de la publicité en ligne, le duopole détient un quart du marché publicitaire mondial tous supports confondus.

(Source: yourschantz / Pexels.com)
(Source: yourschantz / Pexels.com)

Google et Facebook représentent à eux seuls 23% des dépenses publicitaires mondiales, tous supports confondus, selon une étude menée par WARC, société spécialisée dans le marché marketing. Les deux firmes américaines détiennent par ailleurs 61% du marché publicitaire online. L’étude, menée au sein de 12 pays, dont les Etats-Unis, la France, l’Allemagne ou le Royaume-Uni, souligne d’ailleurs l’importante croissance des deux sociétés dans le marché de la pub. En 2012, le duopole ne représentait que 9% des dépenses publicitaires sur tous les supports alors qu’elle englobait déjà 47% du marché publicitaire online.

Le format mobile toujours plus utilisé

L’étude met également en avant la croissance de la publicité sur mobile. En 2017, les pubs mobiles devraient représenter un quart des dépenses publicitaires dans le monde, avec une croissance de 35,2% par rapport à 2016, dépassant ainsi la publicité sur desktop. Selon WARC, cette dynamique doit beaucoup à Facebook dont 88% des recettes publicitaires viennent du mobile. «L'usage quotidien du mobile a doublé ces cinq dernières années, passant de 1 heure 17 minutes en 2012 à 3 heures 2 minutes en 2017. Notre recherche montre que les responsables marketing cherchent à exploiter cette dynamique en investissant davantage dans les formats mobiles sociaux, vidéo et natifs ces prochaines années», explique James McDonald de WARC.

Webcode
DPF8_73306