Informaticiens séniors

En Suisse, un nouvel employé IT sur quatre a plus de 45 ans

| mise à jour

Selon les chiffres de l’association SwissICT, le taux de recrutement d’informaticiens de plus de 45 ans est stable. Les prédictions d’UBS suggèrent en outre que l’âge moyen des informaticiens en Suisse pourrait augmenter.

(Source: goodluz / Fotolia.com)
(Source: goodluz / Fotolia.com)

En 2017, les entreprises suisses ont engagé autant d’informaticiens séniors (de plus de 45 ans) qu’au cours des dernières années. Une tendance à la stabilité observée par les auteurs de l’étude «Saläre der ICT 2017», de l’association SwissICT. Les résultats indiquent en outre que c’est en Argovie que le taux de recrutement d’informaticiens séniors est le plus élevé: près de la moitié des informaticiens engagés cette année dans ce canton ont plus de 45 ans. En moyenne sur le plan national, un nouvel employé IT sur quatre a plus de 45 ans.

Les ingénieurs systèmes plus jeunes que les responsables de projet

L’étude de SwissICT donne en outre des indications sur la moyenne d’âge pour certaines spécialisations. Ainsi, le profil type du responsable de projet de niveau «senior» a 48 ans et gagne 130'900 francs par an. C’est plus que les développeurs d’applications (108'000 francs) et que les ingénieurs systèmes (109’00 francs) d’expériences comparables, qui sont aussi plus jeunes en moyenne (environ 40 ans).

Formation continue axée sur les employés les plus âgés

Une augmentation de l’âge moyen des spécialistes IT actifs en Suisse est probable, si l’on se fie aux prédictions des analystes d’UBS. Dans sa récente étude «UBS Compensation Survey», la banque mentionne que de nombreuses entreprises se disent prêtes à accorder plus de flexibilité à leurs employés les plus âgés afin de les garder plus longtemps dans la vie active. Selon UBS, cette mesure est l’une des solutions qui pourra permettre de faire face à une pénurie de spécialistes. Dans ce cadre, il est nécessaire de proposer des formations continues visant spécifiquement à mettre à jour les connaissances des employés les plus âgés. Des démarches effectuées à l’heure actuelle par un peu plus d’une entreprise sur dix, tous secteurs confondus. Et par une entreprise sur cinq dans le secteur IT et télécommunications.

Webcode
DPF8_66662