Parts de marché

Infrastructures: les entreprises dépensent moins, les fournisseurs cloud toujours plus

| mise à jour

Les ventes d'infrastructures pour le cloud public sont en nette augmentation et profitent en particulier aux fabricants ODM et à leurs serveurs en marque blanche.

(Source: buchachon / Fotolia.com)
(Source: buchachon / Fotolia.com)

A l’heure où les entreprises optent toujours davantage pour le cloud, le marché des infrastructures IT s’en trouve bouleversé. En deux ans, les entreprises ont réduit significativement leurs dépenses dans les équipements et logiciels de datacenters traditionnels (-18%) et augmenté celles consacrées aux clouds privés (+16%), selon les chiffres de Synergy Research Group. Mais l'évolution la plus spectaculaire concerne le cloud public, les dépenses d'infrastructures dans le domaine ayant bondi de 35% sur la même période.

La progression des ODM

Cette évolution bouleverse le marché des fournisseurs d'infrastructure. Dans les systèmes traditionnels et les clouds privés, les fournissseurs leaders sont Microsoft, Dell EMC, HPE et Cisco. En revanche, dans le cloud public, ce sont surtout les ODM (Original Designed Manufacturer) qui dominent. Ces fabricants de matériel en marque blanche souvent taïwanais (Quanta, Wistron et Inventec) produisent des équipements sur mesure pour les acteurs du cloud et géants du web, à l’instar de Google et Facebook. Selon un rapport de J.P Morgan, le fait de s'approvisionner directemt auprès des ODM permet à ces entreprises de réduire leurs coûts d’infrastructure de 25 à 30%.

La transition vers le cloud public a ainsi un impact très positif sur les ODM, par rapport aux équipementiers historiques. Selon les derniers chiffres d'IDC, les ODM ont vu leurs ventes progresser de 48,1% sur un an et ils détiennent désormais 22,6% du marché des serveurs. Analyste chez IDC, Lloyd Cohen fait observer sur ce point que la part des ODM progresse car les compagnies possédant de larges infrastructures sont attirées par la possibilité de personnaliser leur design de serveurs à des prix attractifs. L’analyste ajoute: «La demande pour des serveurs à 2 sockets continue de générer la majorité des envois unitaires […] car ils sont la solution idéale pour des serveurs optimisés en terme de densité et utilisés dans les centres de données.»

Webcode
DPF8_60665