Informaticiens

Les frontaliers soulagent de la pénurie en spécialistes IT

| mise à jour

Facteur essentiel de leur succès, les PME suisses peinent à recruter la main d'oeuvre spécialisée nécessaire à leur activité. Pour répondre à ce défi, les PME misent notamment sur la formation continue et le recours aux frontaliers.

Les travailleurs étrangers oeuvrant dans le secteur IT suisse sont particulièrement formés. (Photo by Samuel Zeller on Unsplash)
Les travailleurs étrangers oeuvrant dans le secteur IT suisse sont particulièrement formés. (Photo by Samuel Zeller on Unsplash)

Pour répondre à la pénurie de main d’œuvre, près de 80% des PME suisses misent sur la formation de leurs collaborateurs, selon une enquête de Credit Suisse menée au printemps auprès de quelque 1900 PME. Autres mesures populaires: la formation d’apprentis et l’offre de conditions de travail plus attractives que la concurrence (salaire, temps de travail, etc.). Dans le commerce, l’informatique et l’industrie de pointe, beaucoup de PME cherchent aussi à réduire leur besoin de spécialistes via la numérisation et l’automatisation - ce qui est beaucoup plus difficile dans la santé ou le tourisme. Toutes branches confondues, la numérisation provoque surtout un besoin accru en informaticiens.

Recours aux frontaliers

Au niveau suisse, une PME sur cinq fait également appel à des spécialistes étrangers pour combler son manque de personnel qualifié. C’est particulièrement le cas des moyennes entreprises et de celles établies dans les communes frontalières. 32% des PME installées dans ces régions recourent à de la main d’œuvre qualifiée étrangère. Cette situation explique aussi en partie pourquoi le manque de personnel qualifié se fait moins sentir au Tessin et en Suisse romande.

Corroborant cette tendance, on constate d’ailleurs que le niveau de qualification des travailleurs étrangers ne cesse d’augmenter. Le phénomène est particulièrement fort dans le secteur IT: plus de 60% des étrangers travaillant dans la branche ont un diplôme académique et 22% exercent des fonctions de direction. Selon les auteurs de l’étude, le secteur IT cherchant surtout des connaissances informatiques, il lui est plus facile que dans d’autres branches de trouver des professionnels à l’étranger en adéquation avec les aptitudes demandées.

Tags
Webcode
DPF8_57595