Smartphones

Fin d’idylle entre la Suisse et l’iPhone

| mise à jour

Une récente étude menée par comparis.ch indique que l’iPhone perd son statut de favori auprès des consommateurs suisses. Il passe ainsi en deuxième position des ventes, laissant sa place aux appareils Android.

(Source: Mammela / Pixabay.com)
(Source: Mammela / Pixabay.com)

Selon une étude menée par comparis.ch, l’iPhone n’est plus le chouchou des Suisses. Le smartphone jusqu'ici plus coté du marché helvétique perd sa position de leader et laisse sa place, pour la première fois, aux appareils tournant sur Android. En effet, Comparis indique que la part de marché occupée par l’iPhone était de 54% en 2016 contre 41% en 2017. Parallèlement, les ventes de smartphones Android ont connu une forte augmentation et sont passées de 42 à 55%.

Jean-Claude Frick, expert numérique de comparis.ch, donne une explication quant à ce renversement de situation: «Je suppose que le peu de changements dans la conception des appareils Apple a contribué de manière significative à cette évolution. Alors que les écrans sans bords sont devenus très populaires sur les smartphones Android, le design de l'iPhone n'a pas changé depuis des années. Les utilisateurs d'Apple attendent encore une véritable innovation de conception».

Les Suisses très friands de smartphones

L’étude indique en outre que la Suisse reste un pays très consommateur de téléphonie mobile. Selon comparis.ch, 93% des Suisses possèdent un smartphone, ce qui classe le pays dans la moyenne supérieure en comparaison internationale. En outre, près de la moitié des utilisateurs achètent un nouveau smartphone tous les deux ans.

Cette frénésie est due, selon Jean-Claude Frick, aux promotions des fournisseurs de télécommunications. «A chaque prolongement du contrat, les fournisseurs subventionnent un nouvel appareil. Etant donné que la plupart des contrats ont une durée de 24 mois, un cycle de deux ans s’est établi pour l'acquisition d'un nouveau smartphone», explique l’expert.

Webcode
DPF8_54723