Swiss Venture Capital Report

Les start-up ICT suisses ont levé 271 millions de francs en 2016

| mise à jour

Le nouveau Swiss Venture Capital Report indique que les investissements dans les start-up TIC en Suisse a plus que doublé entre 2015 et 2016. Les jeunes pousses vaudoises s’accaparent la part du lion à l’échelle nationale.

(Source: Fotolia)
(Source: Fotolia)

Les start-up suisses n’avaient jamais obtenu autant de financements qu’en 2016. En effet, selon le 5ème Swiss Venture Capital Report, les montants investis ont augmenté de 35% par rapport à 2015, passant de 676 à 909 millions de francs. Le nombre de levées de fond est également plus élevé, passant de 120 à 151. Sur cinq ans, la croissance est marquée, puisqu’en 2012, les jeunes pousses helvétiques levaient 316 millions de francs, en 61 tours de table.

A l’instar de 2015, ce sont les start-up actives dans la biotech qui s’accaparent la part du lion, avec pour 2016 des investissements à hauteur de 400 millions de francs en 2016, réparties sur 25 campagnes de levée de fonds. Mais ce sont les start-up du secteur des TIC qui profitent de la plus forte croissance, avec 271 millions de francs levés en 2016 (+110%). En Suisse romande, deux sociétés du secteur des TIC ont levé des sommes particulièrement importantes: l’éditeur genevois SonarSource, avec un investissement en capital risque de 45,6 millions de francs, ainsi que le vaudois Nexthink (CHF 38 millions). Outre ces deux développeurs de logiciels B2B, les investissements sont également venus soutenir des start-up proposant des solutions venant la numérisation de secteurs traditionnels, dont l’agriculture (Gamaya, 3,2 millions) et la logistique (Bestmile, 3,5 millions). Sans oublier les fintech, qui ont recueilli près de 50 millions de francs à l’échelle nationale.

Les start-up du canton de Genève ont obtenu en 2016 CHF 123,8 millions, et Vaud 461,7 millions soit plus de la moitié des sommes investies en 2016 en Suisse, plaçant le canton en tête au niveau national. Pour la première fois, Vaud est également numéro 1 en Suisse concernant les investissements dans les jeunes pousses des TIC. Le canton est aussi premier dans les catégories biotechnologies, healthcare IT et medtech.

Webcode
DPF8_22524