Portrait-robot IT

L’informaticien type en Suisse: un homme diplômé entre 30 et 35 ans

| mise à jour

En Suisse, les informaticiens sont plus jeunes et plus diplômés que les employés des autres domaines, selon une étude de l’association ICT-Formation professionnelle Suisse. Les informaticiennes sont sous-représentées en Suisse.

En Suisse, l’informaticien a le plus de chance d’être un homme diplômé entre 30 et 35 ans. Ce portrait-robot émane de la dernière étude de l’association ICT-Formation professionnelle Suisse. Dans son enquête, l’organisme fournit, entre autres, des indications spécifiques sur la formation, l’âge moyen et la répartition des genres dans le domaine suisse de l’IT en 2015 et compare les résultats avec le reste de la population active suisse.

ICT-Formation professionnelle constate que le niveau d'instruction des employés IT est relativement élevé. Près de la moitié d’entre eux sont diplômés des hautes écoles contre seulement un quart de la moyenne suisse. Seul un informaticien sur quatre ne dispose qu’une formation professionnelle de base.

La Suisse «lanterne rouge» au niveau du quota de femmes

Les employés IT sont aussi plus jeunes que la population active suisse. Si l’âge moyen d’un informaticien est de 40 ans, l’employé moyen suisse aura 42 ans. 16% des professionnels IT ont entre 30 et 34 ans contre 12% de la moyenne nationale. A l’inverse, environ un informaticien sur dix se trouve dans la classe d’âge «55 ans et plus» contre deux fois plus sur l’ensemble des branches.

En termes de répartition des genres, l’association observe une grande disparité dans le domaine IT. Si en Suisse, un actif sur deux est une femme, elles ne sont que 14,7% dans le domaine IT. Le problème du manque de femmes dans l’IT ne concerne pas que la Suisse, note l’association. Toutefois, la Suisse fait figure de lanterne rouge en termes d’informaticiennes diplômées (8% en 2012), loin derrière l’Allemagne (17%) et les Etats-Unis (21%) où elles sont plus nombreuses mais encore sous-représentées.

Alors que l’association prédit une pénurie de spécialistes IT en Suisse en 2024, une meilleure intégration des seniors et des informaticiennes semble une solution à explorer.

Webcode
DPF8_13460