Digitalisation

ICTswitzerland lance un tableau de bord de la maturité digitale en Suisse

| mise à jour
par helenel

ICTswitzerland dévoile un indice pour surveiller l'état de la digitalisation en Suisse. Il est basé sur une soixantaine d'indicateurs qui ont été analysés et résumés dans un tableau de bord disponible sur la plateforme digital.swiss.

Avec digital.swiss, ICTswitzerland crée un indice pour informer sur l'état de la digitalisation en Suisse. Développé en collaboration avec Accenture, cet indice est basé sur une soixantaine d'indicateurs. Cet indice sera mis à jour régulièrement en fonction de l'évolution des critères. Actuellement, il s'élève à 51%.

L'indice se présente sous forme de tableau de bord abordant la maturité digitale dans quinze thèmes tels que la santé, la mobilité ou l'éducation. Pour chacun des thèmes, un score de digitalisation a été calculé.

Ainsi si on s'intéresse aux secteurs économiques, il est à constater que l'état de la digitalisation atteint 40%. Ce résultat est fonction de quatre critères: la diffusion des TIC, l'utilisation des TIC, les investissements dans les TIC et la maturité digitale des secteurs d'activités.

S'agissant de la diffusion des TIC, qui atteint 40%, l'étude mesure la proportion d'entreprises qui ont mis en œuvre certaines technologies (médias sociaux, cloud computing, RFID, logiciels open source...) dans les processus opérationnels. Par exemple, si 100% des entreprises actives dans les médias sont actives dans sur les médias sociaux, elles ne sont que 9% dans le secteur immobilier. Les technologies RFID restent de leur côté très marginales dans la grande majorité des secteurs.

Evalué à 26%, le critère d'utilisation des TIC prend en compte l'emploi de solutions IT ( Business Intelligence, ERP, CRM, SCM...) dans les processus opérationnels. Dans ce domaine, l'industrie pharmaceutique enregistre le meilleur score (54%). Plus de 8 entreprises sur 10 actives dans ce secteur utilise un Enterprise Ressource Planning (ERP) et plus de la moitié un Customer Relationship Management (CRM). A l'opposé, c'est l'immobilier qui utilise le moins ces solutions IT. Tous secteurs confondus, la Business Intelligence est utilisée par plus d'un tiers des entreprises dans le secteur pharmaceutique, dans celui de la banque et des assurances et dans les télécommunications.Bien plus répandus, les ERP sont présents dans plus de deux tiers des entreprises dans l'impression, les produits électroniques et optiques, l'énergie, l'IT, les machines et les équipements et le secteur textile. Egalement populaires, les CRM sont quant à eux présents dans les banques et assurances, l'impression, l'énergie,  l'IT. Enfin les solutions de Supply Chain Management sont encore peu répandues hormis dans le secteur de la pharma (38%) et de l'IT (29%). 

Webcode
7114

Kommentare

« Plus