Evénement

Les acteurs de l’e-commerce suisse débattent de l’arrivée d’Amazon

| mise à jour

Au programme du salon eCom, l’arrivée prochaine d’Amazon en Suisse a donné lieu à une table ronde évoquant les risques (ainsi que les opportunités) de ce nouveau concurrent pour les e-commerçants locaux.

L’arrivée prochaine en Suisse de l’e-commerce Amazon va certainement bouleverser le marché du retail local, en première ligne les e-commerçants. L’édition 2018 du salon eCom pouvait difficilement occulter la venue du géant US. Modérée par Carlo Terreni, Directeur général de Netcomm Suisse, une table ronde était ainsi consacrée aux inquiétudes et opportunités suscitées par l’arrivée d’Amazon.

La façon dont Amazon va s’implanter en Suisse n’est pas encore claire, a commencé par rappeler Patrick Kessler. Le Président de l’Association suisse de vente à distance doute que le groupe US installe des entrepôts dans notre pays. Selon lui, les e-boutiques locales capables d’assurer une livraison le même jour pourraient dès lors tirer leur épingle du jeu. Participants à la table ronde, les responsables des e-commerces Surfdeal.ch, Prima Lab et Koala ont mis en avant certaines des opportunités que représente Amazon en tant que canal complémentaire, notamment pour sa capacité à booster les volumes de vente à l’international. Revers de la médaille: Amazon ne partage par les données clients avec les détaillants passant par sa plateforme, ces opérations ne peuvent donc pas alimenter les CRM des vendeurs.

L’arrivée d’Amazon en Suisse a-t-elle provoqué l’abandon récent de l’e-commerce Siroop par Swisscom? Patrick Kessler n’a pas totalement écarté l’hypothèse. Avec la venue du géant américain, les risques de pression sur les prix et de réduction des marges sont effectivement réels. Les biens bon marché en Suisse devraient toutefois s’en tirer mieux que d’autres, par exemple les produits électroniques. Evoquant la lourdeur des procédures de listing sur les places de marchés en ligne suisses, le Directeur des opérations de Koala estime que l’arrivée d’Amazon pourrait provoquer un coup de fouet et pousser à des perfectionnements techniques bienvenus, histoire de s’aligner sur la qualité de services du géant américain.

Fréquentation en légère hausse

Les salons eCom et Swiss IT Business ont eu lieu les 24 et 25 juin à Palexpo, dans le cadre d’un rendez-vous intégrant également le SMARC (marketing, communication et relation client) et le Retail expo (professionnels du retail et du point de vente). L’événement a réuni 255 exposants et 4'104 visiteurs soit, à périmètre identique, une fréquentation en légère hausse par rapport à 2017.

L’organisateur Yannick Bazin précise à la rédaction qu’en 2019, les noms de salons eCom | SITB | SMARC & Retail expo vont disparaître au profit d'un seul nom et d’une seule identité: L’Evénement Connecté (le LEC).

Webcode
DPF8_90204