Retail

Scandit redonne du sex appeal aux codes-barres

| mise à jour

L’entreprise zurichoise Scandit propose de remplacer lecteurs de codes à barres dédiés par une appli sur smartphone moins coûteuse et offrant davantage de fonctionnalité, notamment via la réalité augmentée.

(Source: Scandit)
(Source: Scandit)

Alors que tout le monde pensait que l’ère du code barre touchait à sa fin, une entreprise suisse a attiré tous les regards lors de la grand-messe internationale du retail (le NRF), à New York en ce début d’année avec… un smartphone. Plutôt que de surfer sur la tendance qui combine caméras, reconnaissance d’images et intelligence artificielle pour se passer des caisses et des douchettes, Scandit, fondée à Zurich en 2009, prend tout le monde à contre-pied avec son appli capable de lire les codes-barres abimés, lointains, mobiles, et d’afficher en réalité augmentée des informations sur les produits qu’ils concernent.

«C’est assez impressionnant, rapportait Benjamin Thomas, consultant innovation au Lab SQLI lors de la soirée Débrief CES-NRF 2018 organisée à Lausanne le 30 janvier dernier. De loin, face à des codes-barres sur un disque qui tourne, dans le noir… ça marche!» (voir 0:30 de la vidéo ci-dessous)

«Le chef de rayon en magasin peut désormais scanner tout un étal d’un coup et voir ce qu’il manque, ce qui est disponible dans l’entrepôt, ce qu’il faut commander ou une erreur de prix affiché, nous expliquait depuis le NRF Christian Floerkemeier, VP produit, CTO et cofondateur de Scandit. Nous connectons notre solution au système de gestion des stocks du client.»

Depuis un an, Scandit a tissé un partenariat avec Samsung et bénéficie de la force de frappe commerciale BtoB du coréen. «Samsung apporte des appareils haut de gamme et nous fournissons des logiciels de capture de données. Ensemble nous offrons une solution beaucoup moins chère et beaucoup plus flexible que les matériels dédiés», développe Christian Floerkemeier. Les deux entreprises ont par exemple, en 2017, équipé la chaîne allemande de drogueries DM de 25000 Samsung Galaxy A5. Les solutions développées par les 80 employés de Scandit ont aussi convaincues les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) pour le suivi des livraisons voyageant par le rail ou encore le Container Store qui prête aux clients de ses magasins new yorkais des iPhone 6 sur lesquels l’appli Scan and Deliver est préinstallée pour qu’ils reçoivent directement chez eux les produits qu’ils scannent.

Tags
Webcode
DPF8_79954