Tendances 2018

Prêt pour le cloud

| mise à jour
par Christian Mugg - Swisscom

L’ère numérique passe forcément par le cloud. Découvrez comment les entreprises peuvent débuter concrètement pour organiser leur propre voie dans le cloud.

Le cabinet IDC a interrogé plus de 800 entreprises suisses dans le cadre de l’étude «Swiss IT 2016 – Les entreprises suisses en marche vers la transformation numérique». Résultat: 45% des entreprises ont déjà un projet de cloud en cours, presque une sur cinq l’a inscrit en tête de son agenda pour les trois prochaines années.

Moment parfait pour passer au cloud

Ce n’est pas étonnant: réduction des délais de commercialisation, modèles d’affaires disruptifs, nouveaux modes d’interaction avec les clients... Les entreprises sont de plus en plus conscientes de la nécessité de numériser leur activité. Ceci implique une infrastructure IT agile très flexible et évolutive.

L’infrastructure dans le cloud doit, pour être le plus agile, s’adapter de manière flexible aux besoins actuels. La technologie cloud est désormais mûre, stable, sûre et fiable. C’est le moment parfait pour passer au cloud.

Mais, comment commencer concrètement? Les détails et l’application concrète d’une stratégie axée sur le cloud sont spécifiques à chaque organisation. Cependant, la démarche vers une infrastructure de cloud performante, stable et correspondant exactement aux besoins peut être abordée efficacement avec une procédure standardisée.

En règle générale, il faut éclaircir les questions suivantes:

  1. Quels sont les objectifs de la transformation cloud? Un assessment complet des besoins de l’entreprise est la règle essentielle.

  2. Où en est l’entreprise actuellement? Quels processus sont déjà numérisés, lesquels doivent et peuvent être numérisés?

  3. À quoi ressemble actuellement l’environnement IT? Quelles technologies règnent actuellement ?

  4. Que doit et que peut réaliser le cloud? Vérification de la cloud-readiness des systèmes existants. Décider de ce qui doit absolument être transformé dans le cloud; toute l’IT n’est pas obligée de migrer.

  5. Quel type de cloud entre en ligne de compte? Choix du modèle de deploiement et de delivery approprié: Public, privé, hybride? Conservation des données en Suisse ou à l’étranger?

  6. Comment migrer dans le cloud ce qui doit aller dans le cloud? Conception et application de la transformation.

Votre informatique est-elle cloud ready?

Cette question a la plus haute importance. Le principal prérequis est d’avoir une infrastructure standardisée, consolidée et avec un niveau de virtualisation qui soit le plus important possible. C’est la condition pour que votre environnement informatique s’adapte sans heurt aux services d’infrastructure dans le cloud (IaaS). Procédez progressivement : rien ne vous oblige à migrer en une seule fois toute votre informatique dans le cloud. La première étape en direction du cloud constitue dans tous les cas un assessment de l’infrastructure actuelle et des objectifs à atteindre avec la migration dans le cloud. Si vous travaillez encore avec un environnement informatique hétérogène avec des systèmes dédiés: le moment est venu de sauter le pas! Unifiez les plateformes matérielles, virtualisez serveur, stockage et réseau et utilisez des outils d’automatisation. Vérifiez si les logiciels existants se prêtent à une utilisation dans le cloud et examinez les applications vieillissantes qui pourraient être remplacées par des solutions modernes. Continuez à gérer les systèmes hérités qui ne peuvent pas être remplacés et développez des interfaces avec les nouveaux services dans le cloud. De cette manière, vous créerez votre cloud hybride individuel. Vérifiez également si les différentes tâches peuvent être maîtrisées avec des offres Software-as-a-Service (SaaS) standard plutôt qu’avec vos propres logiciels. Idéalement, préparez à l’aide d’un planificateur les premières étapes concrètes en vue de la numérisation et de la transition vers le cloud.

Il n’y a pas de solution passe-partout

Utilisez les services dans le cloud non seulement pour gérer vos systèmes et applications spécialisés, mais aussi pour vos propres développements logiciels. La Platform-as-a-Service (PaaS) offre à vos ingénieurs logiciels des outils et des plateformes de développement complets parfaitement adaptés pour les applications flexibles, évolutives dans le cloud – tant pour vos besoins internes que pour les interactions avec les clients – et soutenant idéalement des méthodes modernes comme l'Agile Development et les DevOps. Migrer totalement ou en partie son informatique dans le cloud ne présente désormais plus aucun risque. Au contraire: les offres pour le cloud ont mûri depuis leur mise en place et le risque, à présent, est davantage de ne pas virtualiser son informatique et de ne pas profiter des chances offertes par le cloud. Toutefois, les projets dans le cloud ne peuvent pas réussir sans une large expertise et une expérience pratique correspondante. Faites-vous aider par un partenaire compétent. Assurez-vous que le partenaire répond à vos besoins et s’y connaît également dans votre secteur au-delà de sa compétence technique. Vous obtiendrez ainsi une solution sur mesure: dans le cloud, il n’y a pas de solution passe-partout.

L’intégration est la clé du succès

En aucun cas la procédure ne devra se réduire aux aspects purement techniques mais prendre aussi en compte les questions concernant l’organisation et les processus. Quand on veut agir de manière efficace, il faut miser ici sur la compétence en conseil d’un partenaire établi et digne de confiance. Ainsi, Swisscom a, par exemple, développé sa propre méthode appelée «Journey to the Cloud» pour tirer le maximum du cloud. En plus de la mise à disposition des services technologiques essentiels du cloud, ceci couvre aussi l’intégration et la transformation des systèmes et applications existants dans l’organisation et les processus. Car l'intégration ne se réduit pas à l'application technique: il s'agit aussi de former les collaborateurs et de faire en sorte que le principe soit accepté.

Webcode
DPF8_74113