Tendances 2018

Les fournisseurs romands plébiscitent l'IT-as-a-Service et l'intelligence artificielle

| mise à jour

L'intelligence artificielle est désormais dans le radar d'une grande partie des fournisseurs IT romands. La principale tendance reste la consommation croissante d'informatique sous forme de service, notamment via le cloud.

(Source: cristovao31 / Fotolia.com)
(Source: cristovao31 / Fotolia.com)

Quatre fournisseurs IT romands sur dix estiment que l’intelligence artificielle impactera leur clientèle ces deux prochaines années. L’an dernier, ils n’étaient que 14% à penser de même et seulement 3% en 2013. C’est la poussée la plus forte enregistrée dans notre enquête sur les tendances technologiques. Plusieurs évolutions expliquent cet essor de l’IA. A commencer par les développements de l’analytics et du Big Data: les données sont là et on cherche de nouvelles manières d’en extraire des connaissances. Ensuite la disponibilité croissante d’outils open source développés par les géants du numérique et qui simplifient la création de solutions IA. Enfin, le fait que l’IA est une technologie universelle, à même de s’appliquer dans tous les secteurs – retail, finance, industrie – et dans tous les départements des entreprises – production, IT, marketing, opérations, RH – tant pour gagner en efficience que pour enrichir l’expérience client.

Transfert vers l’IT-as-a-service

Depuis trois ans, le cloud computing est la technologie qui se maintient au sommet de l’agenda des fournisseurs IT romands. Les entreprises continuent de migrer leurs workloads vers les clouds publics, développent leurs nouvelles applications dans le cloud et recourent en majorité à des logiciels en mode SaaS pour la messagerie ou le CRM. Le Gartner estime ainsi que les entreprises de la zone EMEA vont réduire leurs dépenses en infrastructures propres et consommer davantage d’IT-as-a-Service (opex). Il en va de même en Suisse. L’institut MSM Research table sur une hausse de 13,9% en 2018 pour l’IT-as-a-Service (cloud et services managés), tandis que les autres domaines devraient décroître de 5,0% en moyenne.

Opérations, sécurité, ressources

Notre enquête auprès des fournisseurs IT romands fait ressortir d’autres changements. D’année en année, la menace sécuritaire gagne en importance. Autre changement, les prestataires s’attendent à davantage de demande de la part des départements production et logistique. Signe que la numérisation ne touche plus seulement le marketing, mais de plus en plus les processus internes des sociétés. Enfin, avec une demande plus forte dans des domaines pointus tels que l’intelligence artificielle et la sécurité, la pénurie de spécialistes reste une grosse préoccupation.

 

Les divers classements et chiffres sur le secteur IT romand sont le résultat d’une enquête en ligne conduite pendant les mois d'août et septembre 2017 directement auprès des fournisseurs informatiques présents en Suisse romande.

Pour cette édition, 151 entreprises ont répondu à notre invitation. Elles emploient 9241 collaborateurs en Suisse romande. La moitié des entreprises sondées ont moins de 26 collaborateurs. Les 20 premières du classement représentent la moitié du total des effectifs de l’échantillon.

Webcode
DPF8_74091