Etude

Les jeunes informaticiens recherchent des employeurs offrant un cadre innovant

| mise à jour

Selon une nouvelle étude effectuée par Universum auprès de plus de 10'000 étudiants, les jeunes informaticiens suisses sont attirés par un cadre innovant chez leur futur employeur. Leurs prétentions salariales montrent la situation favorable dans laquelle se trouve la profession.

(Source: Fotolia)
(Source: Fotolia)

Selon une récente effectuée par Universum auprès de 11'331 étudiants suisses, la majorité des 624 étudiants en IT sondés mettent l’innovation dans leurs priorités professionnelles. Elle passe d'ailleurs avant le désir d'un bon salaire ou d'une ambiance de travail conviviale. Ceci n’exclut cependant pas de bonnes prétentions salariales puisqu’elles se situent en moyenne à 79’0006 CHF annuels, au-dessus de celles des étudiants d’autres filières. Pour les jeunes informaticiens, qui sont principalement des hommes, la qualité du développement et de la formation professionnelle arrivent en première position.

Les employeurs suisses ont la cote

Autre élément qui ressort de cette étude, les employeurs suisses, autrefois boudés par les jeunes de l’IT, ont le vent en poupe. Si le top 5 des sociétés les plus prisées n’a pas réellement changé depuis la dernière étude (Google, Microsoft, IBM, Swisscom, CERN et UBS), des entreprises helvétiques remontent fortement dans le classement. On voit ainsi progresser des sociétés telles que les CFF, Credit Suisse, Swiss, ou encore Migros dans les désirs de carrière des futurs informaticiens.

Tags
Webcode
DPF8_38989