X live et immersif

Une start-up suisse injecte de la réalité virtuelle dans le live streaming pour adultes

| mise à jour

Terpon vient de boucler un premier tour de financement pour se développer sur le marché des caméras de réalité virtuelle. Cette start-up suisse cible les professionnels des livecams pour adultes.

Terpon propose aux professionnels du streaming live pour adultes deux modèles de caméras de réalité augmentée de résolution 3K et 4K. (Source: Terpon)
Terpon propose aux professionnels du streaming live pour adultes deux modèles de caméras de réalité augmentée de résolution 3K et 4K. (Source: Terpon)

Basée en Suisse romande et fondée en 2016, la start-up Terpon vient de lever auprès d’investisseurs privés anonymes un fonds d’amorçage d’un montant non divulgué, à sept chiffres. Terpon fournit des caméras 360° et 3D pour la réalité virtuelle, ciblant dans un premier temps un marché bien précis, celui du divertissement en ligne pour adultes. Plus spécifiquement les professionnels (tout sexe confondu) du streaming vidéo en direct.

Contacté par ICTjournal, le CEO de Terpon Jean-Claude Artonne explique que depuis 15 ans qu’il s’active sur le marché du contenu visuel immersif, sa vision consiste à démocratiser ces technologies et toucher un large public: «La vidéo live pour adultes n’a rien d’un marché de niche. On estime à un demi-milliard le nombre de personnes qui en consomment, c’est aujourd’hui probablement le plus gros volume de trafic sur le web.»

Fort potentiel de croissance

L’entrepreneur fait observer que face à l’explosion des contenus pornographiques accessibles gratuitement sur le web, le marché de la production de vidéos X enregistrées est en décroissance. En revanche, Jean-Claude Artonne estime que les livecams ont un fort potentiel si l’on propose au public une expérience immersive de définition supérieure. Terpon conçoit dans cette optique deux modèles de caméras de résolution 3K et 4K. «On produit des caméras pour la réalité virtuelle dénuées de fioritures, de qualité bien supérieure aux modèles de l’électronique grand-public. Ce matériel transmet un réel sentiment de téléprésence, l’internaute a l’impression d’être dans la chambre du modèle», assure le CEO. Aucun logiciel propriétaire n’est nécessaire pour diffuser en direct ce contenu immersif, les caméras étant compatibles avec les plateformes de streaming partenaires qui supportent la technologie.

Caméras proposées par abonnement

Le coûteux matériel technique conçu par Ternon n’est pas vendu à l’unité, mais proposé aux professionnels des livecams sous la forme d’un abonnement, au tarif de 30 dollars mensuels support technique compris. Les stars du domaine sont souvent localisées dans des pays à revenus modestes, par exemple la Colombie ou la Roumanie, et elles ne seraient pas en mesure d’acquérir ces caméras, explique le CEO. Qui se montre optimiste quant à la rentabilité de ce business modèle au vu de la base d’abonnés potentiels, même en tenant compte des risques de dégradation de matériel ou de défaut de paiement. Dans ce dernier cas, les caméras peuvent être mises hors service à distance. Les abonnés profitent en outre d’upgrades gratuits: «Il est pour nous important de pouvoir régulièrement proposer de nouvelles versions des nos caméras.»

En ciblant d’abord le marché du streaming live pour adultes, la start-up compte stimuler les achats de casques de réalité virtuelle, également par le bais d’un site internet tout public lancé prochainement qui se consacrera à ces dispositifs et en proposera à la vente. L’objectif de l’entrepreneur étant de se développer par la suite sur le marché du live streaming dans différents domaines, le sport ou la musique notamment: «Avant d’avoir un busines qui soit profitable dans le domaine de la réalité virtuelle, il faut que la technologie perce et pouvoir s’assurer de toucher suffisamment de consommateurs équipés.»

Webcode
DPF8_27908