Analytique narrative

Fini la querelle entre les matheux et les littéraires

| mise à jour

Intégrée aux principaux outils BI, des solutions comme celles de Narrative Science traduisent des graphiques en langage naturel. A l’inverse, la technologie de la start-up suisse Veezoo explore les données en fonction de questions formulées oralement ou par écrit.

Le plug-in pour Power BI de la solution de Narrative Science rédige automatiquement une description des tableaux et graphiques. (Source: Narrative Science)
Le plug-in pour Power BI de la solution de Narrative Science rédige automatiquement une description des tableaux et graphiques. (Source: Narrative Science)

Les avancées de l'intelligence artificielle permettent aujourd’hui de faire parler les données. Plus précisément de transformer de multiples chiffres, graphiques et autres indicateurs en langage naturel, à la fois plus digeste et intelligible. Ou inversement, de fournir des réponses sous forme de représentations graphiques à partir de questions formulées en langage naturel. Pionnière dans le domaine de la génération de texte à partir de données, la firme Narrative Science a mis au point la plateforme Quill, capable d’analyser des données structurées et d’en produire une suite de phrases à la syntaxe correcte. Sélectionnant les infos pertinentes pour l'utilisateur final en fonction de paramètres préétablis, Quill traite tous types de données de formats courants dont JSON, XML et CSV.

Capable d’agréger des informations de sources disparates, la technologie de Narrative Science peut produire tout aussi bien un rapport réglementaire pour l’industrie financière, que du contenu pour sites web ou encore des tweets. Mais aussi générer des analyses sous forme de texte avec la promesse de s’épargner le temps habituellement nécessaire à l’interprétation de tableaux et graphiques. Quill peut en effet rédiger automatiquement une description des visualisations interactives créées à l’aide d’outils BI. Ce domaine d’application de la technologie de Narrative Science rencontre un vif succès en 2016, avec les intégrations successives de Quill au sein des plateformes BI parmi les leaders du marché: Tableau, Qlik Sense et Power BI.

Des graphiques qui parlent

Narratives for Tableau, une extension gratuite pour Google Chrome, permet d’utiliser des fonctionnalités de Quill directement avec des graphiques affichés dans l’interface de la solution de visualisation de données. Par exemple, un texte lié à un graphique des statistiques du nombre de sans-emploi aux USA décrit automatiquement, avec une syntaxe intelligible, les moyennes par année ou par tranche d’âge, de même que des tendances remarquables telles que des pics d’augmentation durant une période isolée. Les plug-in de Narrative Science pour les solutions Qlik Sense et Power BI offrent des capacités d’interprétation semblables, au sein d’une interface à plusieurs graphiques. Dans les trois cas, les textes se mettent à jour à la volée au gré des valeurs sélectionnées par l’utilisateur. Les solutions pour Power BI et Qlik Sense offrent aussi des fonctionnalités de personnalisation du vocabulaire et de mise en page. L’intégration de Quill au sein des différentes solutions BI permet également de générer des rapports en sous forme de PDF.

Dialoguer avec les données

A l’inverse de ces différents outils d’analyse qui génèrent des énoncés en langage naturel, la solution de Veeezoo répond aux questions des utilisateurs par des données, dans une forme de dialogue exploratoire. La plateforme éponyme de cette start-up suisse est en mesure de comprendre des requêtes (tapées au clavier ou exprimées oralement) qui concernent des bases de données de tout type. Par exemple «Combien de clients se sont inscrits avant Noël?», «Combien de visiteurs a-t-on en moyenne par weekend? Quelle langue est parlée dans la plupart des pays?» La réponse est proposée via la représentation graphique la plus adaptée. Veezoo se souvenant des questions posées au préalable, elle peut affiner les réponses en fonction de questions additionnelles (une fonctionnalité dénommée «Deep Dive»). Par exemple: «Montre-moi toutes les commandes envoyées en Suisse», suivi de la précision «Lesquels ont généré des pertes?»

Dans le domaine de la BI et de l’analytics, même les plus talentueux spécialistes IT ne sauraient anticiper tous les besoins spécifiques à chaque métier. Ni s’adapter aux connaissances techniques de niveaux disparates d’utilisateurs finaux qui n’ont pas nécessairement tous la fibre des maths... Les solutions telles que celles mises au point par Veezoo et Narrative Science participent ainsi à une démocratisation bienvenue de l’exploitation des outils BI les plus performants: les données peuvent désormais parler à tout le monde.

Webcode
DPF8_26381