22.09.2016 17:13 (Yannick Chavanne)
Nuage européen

L’infrastructure allemande d’Azure est maintenant opérationnelle

La ville allemande de Francfort abrite des infrastructures pour Microsoft Azure et AWS.
La ville allemande de Francfort abrite des infrastructures pour Microsoft Azure et AWS. (Source: Wolfgang Staudt / CC BY-NC 2.0)
Microsoft étend son cloud en Allemagne, après AWS et peut-être avant Google. Deux datacenters viennent compléter l’infrastructure européenne d’Azure.

Les services Microsoft Azure sont dès à présent opérés depuis deux nouveaux datacenters en Allemagne. Situés à Magdeburg et à Francfort, les infrastructures annoncées l’automne dernier sous-tendent la nouvelle région européenne de l’offre Azure, après Irlande et les Pays-Bas. Les données clients hébergées dans ces centres allemands présentent la particularité d’être placées sous la garde (data custody) de T-Systems, soumis à la législation allemande. Ainsi, Microsoft ne pourra pas accéder directement aux données dans l’éventualité où celles-ci seraient demandées par les autorités US.

Des previews d’Office 365 et Dynamics 365 seront disponibles depuis les datacenters allemands plus tard cette année, la disponibilité générale d'Office 365 est planifiée au premier trimestre 2017 et celle de Dynamics 365 dans la première moitié de 2017.

AWS déjà à Francfort et Google peut-être bientôt

Microsoft n’est pas le premier fournisseur américain à étendre son infrastructure cloud en Allemagne. Amazon Web Services a déjà investi dans un datacenter à Francfort en 2014. A l’instar d’Azure, AWS est aussi disponible en Irlande.

Du côté de Google, l’infrastructure européenne de son cloud repose pour l’heure sur un centre en Belgique, à St. Ghislain.  Des rumeurs relayées par le média allemand Wirtschafts Woche font état d’une possible extension de l’infrastructure de Google à Francfort, en partenariat avec Equinix.

Les services Microsoft Azure sont dès à présent opérés depuis deux nouveaux datacenters en Allemagne. Situés à Magdeburg et à Francfort, les infrastructures annoncées l’automne dernier sous-tendent la nouvelle région européenne de l’offre Azure, après Irlande et les Pays-Bas. Les données clients hébergées dans ces centres allemands présentent la particularité d’être placées sous la garde (data custody) de T-Systems, soumis à la législation allemande. Ainsi, Microsoft ne pourra pas accéder directement aux données dans l’éventualité où celles-ci seraient demandées par les autorités US.

Des previews d’Office 365 et Dynamics 365 seront disponibles depuis les datacenters allemands plus tard cette année, la disponibilité générale d'Office 365 est planifiée au premier trimestre 2017 et celle de Dynamics 365 dans la première moitié de 2017.

AWS déjà à Francfort et Google peut-être bientôt

Microsoft n’est pas le premier fournisseur américain à étendre son infrastructure cloud en Allemagne. Amazon Web Services a déjà investi dans un datacenter à Francfort en 2014. A l’instar d’Azure, AWS est aussi disponible en Irlande.

Du côté de Google, l’infrastructure européenne de son cloud repose pour l’heure sur un centre en Belgique, à St. Ghislain.  Des rumeurs relayées par le média allemand Wirtschafts Woche font état d’une possible extension de l’infrastructure de Google à Francfort, en partenariat avec Equinix.

© Netzmedien AG 2016
La reproduction ou la diffusion de tout ou partie d’articles, d’images ou de publicités est formellement interdite sauf autorisation expresse de l’éditeur.

Source URL (Extrait le 30.09.2016 20:33):

http://www.ictjournal.ch/News/2016/09/22/Linfrastructure-allemande-dAzure-est-maintenant-disponible.aspx