22.09.2016 17:14 (Yannick Chavanne)
Financement record

Insurtech: la start-up suisse FinanceFox lève 28 millions de dollars

L’application FinanceFox affiche un aperçu complet de tous les contrats d'assurances, les conditions et les tarifs existants.
L’application FinanceFox affiche un aperçu complet de tous les contrats d'assurances, les conditions et les tarifs existants. (Source: FinanceFox)
FinanceFox, start-up zurichoise proposant un service numérique de conseil et gestion en assurances, a levé 28 millions de dollars.

Start-up suisse fondée en 2014 active dans l'insurtech, FinanceFox a levé 28 millions de dollars au terme d’un tour de table de série A. Une somme qui a de quoi faire pâlir d’envie bon nombre de jeunes pousses locales. A titre de comparaison, la start-up zurichoise Knip détenait jusqu’ici le record en matière de financement dans l'insurtech helvétique, avec 15 millions de francs. La récente levée de fonds de FinanceFox, menée par les sociétés US de capital risque Target Global et Horizons Ventures, représente le record européen du secteur. Parmi les autres investisseurs, mentionnons Idinvest Partners, Salesforce Ventures et  Seedcamp.

Basée entre Zurich, Berlin et Barcelone, FinanceFox propose une plateforme web et une application de conseil et gestion en assurances. Les particuliers peuvent en quelques clics demander un devis et recevoir plusieurs offres personnalisées. L’application affiche un aperçu complet de tous les contrats, les conditions et les tarifs existants. Les sinistres et les demandes de remboursement peuvent se faire électroniquement via le service.

FinanceFox est rémunéré par les compagnies d’assurance. La start-up précise ne pas se positionner en tant que service de désintermédiation entre assurés et assureurs, et se repose sur une équipes de conseillers salariés. De même que sur un réseau de courtiers externes qui ont choisi de transférer leur portefeuille clients au sein de l’app. «La différence avec les conseillers classiques repose sur le fait que les taux de courtage sont pareils pour tous les collaborateurs du service extérieur indépendamment des compagnies d’assurance», précise la firme.

La jeune pousse, qui emploie 80 personnes et annonce compter 65'000 clients, entend profiter de ce financement de série A pour atteindre son objectif, à savoir devenir «le fournisseur de service premium  de l’insurtech», lit-on dans le communiqué.

Start-up suisse fondée en 2014 active dans l'insurtech, FinanceFox a levé 28 millions de dollars au terme d’un tour de table de série A. Une somme qui a de quoi faire pâlir d’envie bon nombre de jeunes pousses locales. A titre de comparaison, la start-up zurichoise Knip détenait jusqu’ici le record en matière de financement dans l'insurtech helvétique, avec 15 millions de francs. La récente levée de fonds de FinanceFox, menée par les sociétés US de capital risque Target Global et Horizons Ventures, représente le record européen du secteur. Parmi les autres investisseurs, mentionnons Idinvest Partners, Salesforce Ventures et  Seedcamp.

Basée entre Zurich, Berlin et Barcelone, FinanceFox propose une plateforme web et une application de conseil et gestion en assurances. Les particuliers peuvent en quelques clics demander un devis et recevoir plusieurs offres personnalisées. L’application affiche un aperçu complet de tous les contrats, les conditions et les tarifs existants. Les sinistres et les demandes de remboursement peuvent se faire électroniquement via le service.

FinanceFox est rémunéré par les compagnies d’assurance. La start-up précise ne pas se positionner en tant que service de désintermédiation entre assurés et assureurs, et se repose sur une équipes de conseillers salariés. De même que sur un réseau de courtiers externes qui ont choisi de transférer leur portefeuille clients au sein de l’app. «La différence avec les conseillers classiques repose sur le fait que les taux de courtage sont pareils pour tous les collaborateurs du service extérieur indépendamment des compagnies d’assurance», précise la firme.

La jeune pousse, qui emploie 80 personnes et annonce compter 65'000 clients, entend profiter de ce financement de série A pour atteindre son objectif, à savoir devenir «le fournisseur de service premium  de l’insurtech», lit-on dans le communiqué.


{A24E0484-9A49-4136-93F5-D119C268926E}
© Netzmedien AG 2016
La reproduction ou la diffusion de tout ou partie d’articles, d’images ou de publicités est formellement interdite sauf autorisation expresse de l’éditeur.

Source URL (Extrait le 01.10.2016 14:03):

http://www.ictjournal.ch/News/2016/09/22/Insurtech-la-start-up-suisse-FinanceFox-leve-28-millions-de-dollars.aspx